Nouvelles et rapports >

Enlevé par des terroristes musulmans – Un prêtre nigérian tué plusieurs semaines après sa capture

DOHI News
Le révérend Joseph Aketeh Bako, qui avait été enlevé le 8 mars à son domicile de Kaduna City, a été retrouvé mort le mois dernier. On pense que son meurtre a été perpétré par un groupe terroriste musulman travaillant avec des bergers fulanis. Le prêtre de 48 ans était au service de la communauté de l’église catholique St. John’s à Kaduna City, dans l’État de Kaduna, au Nigeria.

Le 11 mai, le chancelier de l’archidiocèse de Kaduna, Christian Okewu Emmanuel, a publié une déclaration indiquant que « C’est avec un cœur lourd, mais avec une soumission totale à la volonté de Dieu, que nous annonçons le décès du révérend père Joseph Aketeh Bako, qui a eu lieu entre le 18 et le 20 avril 2022. » Emmanuel a également mentionné que d’autres détails sur la mort du Révérend Bako ne seraient pas divulgués jusqu’à ce que toutes les enquêtes soient terminées par la police.

Au cours du raid initial et de l’enlèvement, qui ont eu lieu dans une zone à prédominance chrétienne, un agent de sécurité et un homme non identifié ont été tués par balle. Selon des témoins, deux enfants ont également été enlevés au cours du même raid, en même temps que Bako.

Selon des sources en ligne, le Nigéria a été en tête du classement mondial des chrétiens tués pour leur foi au cours de l’année 2020-2021, avec 4 650, contre 3 530 l’année précédente. Le nombre de chrétiens kidnappés était également le plus élevé au Nigeria, avec plus de 2 500, contre 990 l’année précédente.