Nouvelles et rapports >

Le Temple satanique intente une action en justice pour « l’égalité d’accès aux biens publics » en Pennsylvanie

Lucien Greaves, cofondateur du Temple satanique, a engagé une action en justice après que le conseil scolaire du comté de York Nord, en Pennsylvanie, a rejeté par 8 voix contre 1, le 19 avril, la création d’un club de Satan après l’école sur le campus de l’école élémentaire Nord du district.

L’idée d’un club de Satan après l’école pour les élèves non religieux a été proposée par Samantha Groomer, un parent d’élève. Mme Groomer et le Temple satanique affirment que les élèves de l’école élémentaire ont besoin d’une alternative laïque au Joy El Christian Club actuellement actif sur le site de l’école.

En 2001, la Cour suprême a statué dans l’affaire Good News Club v. Milford Central School que « les écoles exploitent un ‘forum public limité’ et qu’elles ne peuvent pas faire de discrimination à l’encontre des discours religieux si une organisation religieuse choisit d’exploiter un club extrascolaire dans leurs locaux ». Sur la base de ce précédent de la Cour suprême des États-Unis, M. Greaves insiste sur le fait que le Club satanique extrascolaire devrait également se voir accorder le droit de tenir des réunions sur des terrains publics.

Mathew Kezhaya, l’avocat du Temple satanique, estime que le district scolaire en question s’est montré indûment préoccupé par l’utilisation du mot « Satan » dans le nom du club parascolaire et que la crainte d’une réaction négative du public l’a conduit à refuser au groupe « un accès égal à la propriété du gouvernement », comme l’exige la loi.  Au lieu de cela, « le gouvernement a indûment tenu compte de la popularité de l’activité de communication du club pour déterminer si le club devait avoir droit à l’égalité d’accès aux biens publics », a déclaré M. Kezhaya.

Le Temple satanique parraine actuellement des activités extrascolaires qui offrent une alternative « non prosélyte » aux clubs parascolaires religieux actuels dans des écoles de plusieurs États, dont l’école primaire Jane Addams de Moline, dans l’Illinois, et la Lebanon City School de Lebanon, dans l’Ohio.